L’essentiel des bases de données juridiques

Vous êtes étudiant en droit ? La maîtrise des bases de données juridiques est indispensable tant à l’université qu’en stage ! Vous serez amenés à les utiliser presque tous les jours en cabinet d’avocat. C’est aussi un outil extrêmement pratique pour préparer ces TDs.
Grâce à votre inscription à l’université, vous avez accès gratuitement à un grand nombre de bases de données. Vous ne savez pas comment les utiliser ? Laquelle serait la plus appropriée à votre recherche ? 
Cet article permettra de répondre à vos interrogations !

L’accès aux bases de données juridiques

Il vous suffit de taper dans un moteur de recherche « bases de données + nom de votre université » pour trouver le lien. Pour l’université Paris Ouest Nanterre la Défense : il vous suffit de cliquez sur ce lien puis sur l’image  »droit ». Il en est de même pour l’université Paris I – Panthéon Sorbonne : cliquez ici puis sur l’image  »droit ».

Petit conseil : ajoutez le lien dans vos favoris pour gagner du temps à chaque connexion !

Les spécificités des bases de données

.

Il faut savoir que chaque base de données juridiques comporte ses propres spécificités. Pour trouver facilement celle qui vous conviendra le mieux, je vous propose une liste des avantages et des inconvénients de 5 bases de données juridiques.

 

Légifrance : le site idéal pour une recherche rapide
Avantages :
  • Base de données accessible à tous, gratuitement : nul besoin de votre numéro d’étudiant et de votre mot de passe pour vous y connecter ;
  • Accès facile aux textes de droit français (Constitution, lois et règlements), de droit européen et de droit international ainsi qu’à la jurisprudence française et internationale. La recherche est d’autant plus rapide si vous disposez du numéro de pourvoi de la décision en cause.
Inconvénients :
  • L’absence d’informations supplémentaires sur la décision ou l’article de loi faisant l’objet de la recherche ;
  • Une barre de recherche avec peu d’options ;
  • Aucun accès à la doctrine.

Dalloz : une base de données d’une grande diversité
Avantages :
  • De nombreuses revues éditées par Dalloz
  • Des « formulaires » : de nombreux modèles pour rédiger des actes de procédure lorsqu’on est en stage ! Bémol : les modèles ne sont pas toujours à jour ;
  • Les codes reproduits en ligne : avec la jurisprudence et les liens vers les arrêts cités. Très pratique pour un  commentaire d’arrêt ou pour éviter d’emmener son code en TD !
  • Les ouvrages Dalloz accessibles en ligne ! Nul besoin d’acheter les ouvrages Dalloz (Hypercours, grands arrêts…), vous les avez directement sur votre écran d’ordinateur gratuitement ;
  • Des pages d’accueil résumant l’actualité par thème(administratif, affaires, civil, européen et international, immobilier, pénal, social) pour une bonne culture générale juridique.

Inconvénients :

  • Sur les revues : articles peu accessibles pour des L1/L2 ;
  • Sur les recherches : pas l’idéal pour une recherche sur un point précis/technique de droit.

Lamyline : une information claire et accessible

Avantages :

  • Des articles accessibles pour tous les étudiants en droit (dès la L1) ;
  • Les ouvrages des éditions Lamy ;
  • Idéal pour un premier aperçu d’un point de droit ;
  • Des revues et des ouvrages de qualité dans le domaine du droit social notamment la semaine sociale Lamy.
Inconvénients :
  • Peu développé sur des points précis/techniques de droit ;
  • Une barre de recherche avec peu d’options.

Elnet, le dictionnaire permanent : une information technique et précise

Avantages :

  • Une information précise et complète, fréquemment mise à jour ;
  • Des liens vers les sources des informations.

Inconvénients :

  • Une information complexe, peu accessible pour des premières années en droit ou pour avoir un premier aperçu d’un point de droit ;
  • Des articles inaccessibles en l’absence d’un autre abonnement.


LexisNexis Jurisclasseur

Avantages :

  • De nombreuses revues éditées par Lexisnexis notamment à la semaine juridique ;
  • Une barre de recherche avec de nombreuses options ;
  • Une encyclopédie juridique relativement accessible et précise (entre Lamyline et Elnet) ;
  • Particulièrement utile pour réaliser un commentaire d’arrêt.

Inconvénients :

  • Moins précis que Elnet sur des points précis/techniques de droit ;
  • Moins accessible pour des premières années que Lamyline ;

Il ne vous reste plus qu’à effectuer vos recherches !

 

Nb : Cet article ne prétend pas à l’exhaustivité. D’autres bases de données, tout aussi utiles, existent et pourront faire l’objet d’un nouveau point, par la suite.

 

Lucie Bordron,
Master 2 droit social et relations professionnelles
à l’Université Paris Ouest Nanterre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s