Ma participation à la 13e Conférence Annuelle Oxford International Mode United Nations 2015

Je suis en ce moment en échange à l’Université de Genève, et la vie associative y est très développée. L’association GIMUN m’a tout de suite intéressée. Le Geneva International Model United Nations proposait d’effectuer une formation aux délégations MUN, pendant laquelle il serait procéder à une sélection pour faire partie de la délégation GIMUN durant la conférence Oxford Model United Nations. En plus d’être très formateur sur les règles de procédures propres aux MUN, cette formation comprenait aussi l’intervention d’un médiateur professionnel sur les techniques de négociations internationales.

Le fonctionnement des conférences MUN est simple : la délégation provenant d’une université ou d’une ville ou même d’un pays parfois, est composée de délégués. Chaque délégué représente un pays dans un comité ou une agence des Nations Unies (fictif). Par exemple, membre de la délégation GIMUN, le délégué représentant la Chine au sein l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique (AIEA). Il faut une certaine préparation avant chaque participation à des conférences MUN, puisque un ou deux sujets sont donnés au préalable. Et, lors de la conférence, le but est d’élaborer une (ou des) résolution(s) au sein d’un comité ou d’une agence des Nations Unies avec les délégués représentants d’autres pays.

J’ai eu la chance d’être sélectionnée pour aller à la conférence OxIMUN qui a eu lieu du 13 novembre au 15 novembre 2015 au sein de l’Université d’Oxford. Je dois dire que c’est un temps très court, et l’efficacité est de mise dans ces conditions. L’occasion est parfaite pour échanger avec les meilleurs étudiants des universités du monde entier, pour visiter Oxford et s’exercer en anglais, seule langue parlée par tous.

Je ne peux que déplorer quelques problèmes de logistiques (par exemple l’absence d’accès au Wi-Fi pour certains, alors que l’on mettait en commun le travail via Internet, ou des salles peu pratiques, ou des règles de procédures parfois mal appliquées) et surtout une compétition permanente pour les prix (awards) à en oublier l’essentiel : la mise en commun des idées pour arriver à une résolution du comité qui sera innovante, tout en respectant la position du pays que chacun représente au sein du comité.

 

Néanmoins, toute cette aventure m’a beaucoup plu, et m’a beaucoup appris en termes de négociations internationales, de procédures des Nations Unies, d’art du discours, de projets rédaction de résolution, etc. C’est pour cela que j’ai décidé de créer une association au sein de mon Université d’origine (l’Université Paris Ouest Nanterre) sous le nom de MUN Society Paris X. Vous pouvez aller sur la page Facebook pour plus d’informations.

– Olivia

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s